Le Magic Cake en mode salé

Bonjour à tous !

Cela ne vous aura pas échappé, les Gourmandiz sont en mode vacances !

Néanmoins, je profite de ce petit break pour tester des nouvelles recettes et ce n’est pas pour déplaire à mon entourage ;-)

Vous avez très certainement déjà entendu parler du Magic Cake, ce gâteau à trois textures en une seule cuisson. Et oui, une pâte, une cuisson et 3 textures : un flan, une crème et une génoise !

Ce genre de gâteaux m’épate. En effet, le gâteau est fait à base d’un appareil mélangé à des blancs d’oeufs battus en neige et le tour de main est dans l’incorporation partielle des blancs d’oeufs à cet appareil et à la cuisson qui sera fera à four tout doux (150°C) et longtemps (env 50 à 60mn).

Vous l’aurez compris, c’est mieux quand on connait bien son four !

J’avais déjà testé plusieurs fois le Magic Cake en mode sucré (notamment la 1ère fois, je ne l’avais pas fait assez cuire, un beau désastre ! Très bon, mais pas beau ;-)   ) et voici une version salé que j’ai trouvé sur le livre « Le Gâteau Magique » de Christelle Huet Gomez.

 

magic cake salé, entrée été

Magic Cake Lardons Feta – Les Gourmandiz de Chloé

Ce livre contient une foule de recettes originales, j’ai déjà testé le Choco-Noisette et le Brownies Magiques en sucré et le Olives lardons et fêta (que je vous fais découvrir aujourd’hui sans olive car je ne suis pas fan) et le Chèvre et figues (pour les adeptes du sucré-salé) pour le salé.

magic cake salé, entrée fraiche été

Magic Cake Feta et Lardons – Les Gourmandiz de Chloé

Très frais pour l’apéro ou avec une salade pour un diner d’été, c’est un de mes chouchous de l’été ;-)

 

Alors, qui se met aux Magic Cakes ?

 

 

Quelques gourmandises pour Halloween 2/2

Bonjour, bonjour !

Comme promis voici la deuxième partie de nos gourmandises d’Halloween.

Des petits cake pops en mode fantôme et momie (enfin une seule momie car j’ai voulu tester, mais cela prends plus de temps que les fantômes) suivi d’une recette de gratin anglo-saxon trop trop bon !

Halloween, recettes gâteaux, cake pop, fantôme, momie

Les cake pops Halloween – Les Gourmandiz de Chloé

Halloween, recettes gâteaux, cake pop, fantôme, momie

Les cake pops Halloween – Les Gourmandiz de Chloé

 

J’ai utilisé pour les cake pops une recette très gourmande que j’avais déjà fais et que je vous recommande chaudement. J’ai des moules en silicone à cake pops mais je trouve qu’ils ne sont jamais aussi gourmands qu’avec cette recette.

Cette recette est issue comme celle de la génoise que je vous avais déjà postée ici du livre « Gateaux ludiques »

Les cake pops version Halloween, c’est parti !

 

Halloween, recettes gâteaux, cake pop, fantôme, momie

Les cake pops Halloween – Les Gourmandiz de Chloé

Recette de base du Cake Pop

  • Pour 12 (gros) cake pops
  • A faire : 20 mn / A cuire : 15 mn / Repos 1h30 après cuisson et 10mn
  •   70 g de beurre mou
  •   70 g de sucre semoule
  •   1 oeuf
  •   75 g de farine
  •   1 pincée de levure chimique
  •   40 g de fromage frais
  •   70 g de sucre glace tamisé
  •   Beurre pour le moule

 

  • Préchauffer le four à 160°C et beurrer un petit moule à cake (env. 18cm de longueur).

Perso, il y a bien longtemps que je n’utilise plus que des moules en silicone, ou quasiment. Du coup, adieu l’étape du graissage de moule et bonjour le temps gagné !

  • Battre le beurre et le sucre en une préparation mousseuse, ajouter l’oeuf et bien mélanger le tout. Mélanger la farine et la levure.

Pour la plupart de mes préparations, je suis passée à la farine avec poudre levante incorporée. Plus de casse-tête  pour le dosage de la levure !

  • Incorporer peu à peu dans la préparation. Verser la pâte dans le moule et enfourner sur la plaque du milieu du four pendant environ 15 minutes.
  • Laisser tiédir le gâteau environ 30 minutes dans le moule. Démouler sur une grille et laisser refroidir complètement le gâteau.

Vous l’aurez compris, après cuisson = temps de repos, donc cake pops = on s’organise et on fait son gâteau à l’avance !

  • Bien mélanger le fromage frais et le sucre glace.
  • Enlever au couteau les parties dures de la croûte du gâteau et émietter la pâte.

J’ai trouvé une astuce beaucoup plus rapides, je coupe mon gâteau en 8 gros morceaux et hop ! Au mixer

  • Bien mélanger les miettes avec le fromage et former 12 boules.

Pour le mélange, le robot le fait mieux et sans salir les mains ! Par contre après pour façonner les boules… pas le choix !

Et voilà de bien beaux cake pops prêts à être décorés.

Pour ma part cela a été :

– Pour les fantômes : confiture au pinceau sur le dessus pour que cela tienne, rond en pâte à sucre blanche et feutre alimentaire pour les détails

– Pour les momies : confiture au pinceau sur le dessus pour que cela tienne, bande de pâte à sucre blanche collée tout autour (c’est ça qui prends du temps si on veut un beau rendu) et feutre alimentaire pour les détails

 

Pour les gourmands plus attirés par le salé, voici une recette que j’ai déjà réalisé plusieurs fois (et oui, ça m’arrive !) et que j’adore, le mac’n’cheese . Alors il ne faut pas compter les calories car comme son nom l’indique, c’est un gratin de macaronis au fromage, ou plutôt un gratin de fromages aux macaronis mais après c’est selon l’appréciation de chacun ;-)

Cette recette vient une fois de plus de Sophie Dudemaine et de son émission « Chéri(e), qu’est-ce-qu’on mange? » qui passe sur Vivolta, vous trouverez cette recette avec la video également sur ce lien.

Cette recette est idéale pour les froides nuits d’hiver et aussi pour les enfants puisqu’elle est faite à base d’un de leurs aliments préférés : les pâtes.

Je l’ai donc décliné à la mode Halloween pour 2 raisons. J’avais promis de le faire connaître à mes amies et c’était une bonne  occasion et ce plat ayant comme autre ingrédient principal le cheddar qui est orange, je me suis dis qu’avec des pâtes noires (à l’encre de seiche) cela rendrait peut être bien visuellement parlant. Bon, je n’ai pas trouvé de pâtes noires donc j’ai usé de colorant noir dans l’eau de cuisson des pâtes et elles sont plutôt grises mais ce n’est pas si mal que ça. Allez, je vous donne la recette et vous allez me dire ce que vous en pensez…

Halloween, recettes salées, cake pop, fantôme, momie, mac'n'cheese

Mac’n’Cheese Version Halloween – Les Gourmandises de Chloé

  • Le Mac’n’Cheese
  • Pour au moins 8 gourmands
  • A faire : 15 minutes / A cuire : 15 minutes
  • Pour le mac’n’cheese
  •   30 g de beurre
    30 g de farine
    50 cl de lait demi écrémé ou entier
    15 cl de crème liquide entière
    2 c à s de moutarde forte
    350 g de cheddar râpé ou autre fromage
    80 g de parmesan râpé
    250 g de macaroni ou serpentini (déjà cuits)
    sel et poivre du moulin

Pour le topping

  •  100 g de chapelure
  • 100 g de bacon allumettes
  • 60 g de cheddar râpé
  • 20 g de parmesan râpé
  • 30 g beurre fondu
  • 3 c à s de persil hachés

 

Faîtes chauffer vos pâtes si ne n’est pas déjà fait

  • Préchauffer le four à 200°C (th6/7)
  • Dans un bol, mélanger la chapelure avec le bacon, le beurre, les fromages et le persil. Mettre au frigo.
  • Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux puis y jeter d’un seul coup la farine. Mélanger pendant 2 minutes, sans laisser colorer.
  • Verser le lait froid en une fois. Porter à ébullition tout en fouettant jusqu’à ce que la sauce épaississe.
  • Ajouter la moutarde, la crème, le fromage, du sel et du poivre. Incorporer les pâtes et répartir le tout dans un plat à gratin.
  • Parsemer le topping sur la préparation puis mettre au four pendant environ 15 minutes jusqu’à ce que le tout gratine.

Et votre mac’n’cheese est prêt ! Rapide, simple, efficace et super bon, j’adore !

Voici une autre photo

Halloween, recettes salées, cake pop, fantôme, momie, mac'n'cheese

Mac’n’Cheese Version Halloween – Les Gourmandises de Chloé

D’ailleurs, désolée pour la qualité des photos, il était tard et on avait faim !

Voici le mac’n’cheese  en version « normal »

Halloween, recettes salées, cake pop, fantôme, momie, mac'n'cheese

Mac’n’Cheese – Les Gourmandises de Chloé

 

Dîtes-moi, tenté(e)s par le mac’n’cheese?

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ou ce que vous-même avez cuisiné pour Halloween ;-)

 

Bons Baisers d’Alsace

Bonjour tous !

Voici comme promis, des petites gourmandises rencontrées au cours de mon week end alsacien.

Pour commencer, une bonne flammekueche dégustée sur une terrasse au soleil près de la cathédrale Notre Dame de Strasbourg :

Flammekueche alsacienne - Les Gourmandiz de Chloé

Flammekueche alsacienne – Les Gourmandiz de Chloé

Accompagnée d’une petite Edelweiss (à consommer avec modération bien entendu !).

Après cette expérience alsacienne, nous avons fait nos gourmandes en réinterprétant la flammekueche en mode crêpe. Désolée d’avance pour la photo qui n’est pas très belle et faite avec mon téléphone.

Crêpe flammekueche, crêpe mode alsace

Crêpe alsacienne – Les Gourmandiz de Chloé

Oignons, lardons, crème fraîche, le tout saupoudré de gruyère râpé et d’une touche de noix de muscade (sans laquelle ce ne serait pas une vraie flammekueche comme dirait mon amie du coin).

Et bien, je peux vous assurer que ce n’était pas mauvais du tout ! A réitérer lors de la prochaine crêpes party ;-)

Alors, tenté(e)s ?

Trucs et Astuces : De la tendresse de la viande

Petit truc tout simple aujourd’hui mais qui change tout pour la tendresse de la viande.

Après la cuisson de vos viandes (poulet, roti, gigot…), pensez à les faire reposer au moins 10 minutes sous du papier aluminium afin qu’ils restent au chaud. Le fait de les laisser reposer va permettre au sang de refluer vers les couches extérieures de la viande et de lui donner une couleur uniforme. Les fibres musculaires contractées par la chaleur vont se détendre et permettre à la viande d’être beaucoup plus tendre. Pendant ce temps, pensez à préparer votre sauce !

Roulés de Poireaux et jambon au fromage

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, petite recette faite à « l’arrache » hier, mais que j’ai trouvé tellement simple et tellement bonne que je n’hésite pas un seul instant à vous la partager. Comme souvent, c’est une recette de Sophie Dudemaine, qu’elle a faite dans une des ses émissions « Chérie qu’est-ce-qu’on mange? » sur le thème des roulés.

Alors, OK, le titre ne fait pas rêver, mais si vous aviez pu sentir dans ma cuisine hier ! Hummm, comme dirais mon mari, ça sentait le croque monsieur, mais sans croque monsieur, dingue non ??  Allez, je ne vous fait pas languir plus longtemps, roule ma poule !

 

recette rapide, recette facile, poireaux, jambon, roulés

Les Roulés Poireaux-Jambon-Fromage – Les Gourmandiz de Chloé

 Les Roulés de Poireaux et Jambon au Fromage

  • Pour 4 personnes
  • A faire : 5 à 10 mn / A cuire : 15 à 20 mn
  •   8 petits poireaux
  •   8 tranches de jambon blanc
  •   100g de fromage râpé
  •   2 càs de moutarde
  •   6 càs de crème fraîche entière ou à 15% mg
  •   2 cuil à soupe de persil haché
  •   Sel & Poivre

 

 

  • Préchauffer le four à 200°C (Th6/7).
  • Dans une sauteuse, faire cuire les blancs de poireaux dans de l’eau bouillante salée pendant env 5 mn. Les refroidir sous l’eau froide, les égoutter et bien les sécher.

Je n’avais pas de petits poireaux mais que des gros. A cette étape, j’aurais dû les laisser dans l’eau 10 mn je pense, car certains avaient le coeur encore un peu croquant. 

  • Enrouler chaque poireau d’une tranche de jambon puis les déposer dans un plat à gratin.
  • Dans un bol, mélanger le fromage avec la moutarde, la crème, du sel et du poivre.

Pour le fromage, je n’avais que de l’emmental, mais je testerais le cheddar râpé la prochaine fois. En tout cas, je note le mélange à gratiner qui peut être transposable à d’autres types de supports.

  • Verser le tout sur les poireaux puis mettre au four pendant environ 15 mn.
recette rapide, recette facile, poireaux, jambon, roulés

Les Roulés Poireaux-Jambon-Fromage – Les Gourmandiz de Chloé

  • Décorer de persil et déguster aussitôt.

Alors, qu’en pensez-vous? Rapide, simple, efficace, que demande le peuple ? ;-)

La recette peut se faire sur d’autres types de légumes à gratiner, pour moi qui ne supporte pas les endives au jambon, c’est une aubaine !

Je la garde donc pour mes soirs de flemme et en plus, c’est pour se faire du bien ;-)

 

 

 

Brochet au beurre blanc cuit au four

Petite recette salée aujourd’hui et qui me fait sortir de mes sentiers battus.

Pour celles que je connais personnellement, vous savez que je suis actuellement une formation à distance de cuisine. A chaque fin de module (j’en ai 14), j’ai un exercice pratique à faire et pour le module « Poissons, coquillages & crustacés », je devais faire cuire un brochet au four. Et bien, autant vous dire qu’en ce moment ce n’est pas la saison du brochet ! (et oui, il y a des saisons aussi pour les poissons…). J’ai mis 3 semaines voir 1 mois pour trouver un brochet de 1kg315 (pour 1kg200 demandé, je n’ai pas chipoté!) entre les magasins de grandes de surfaces, les magasins bio, poissonneries, pisciculture et autres… Après toutes mes pérégrinations, voici Monsieur Poisson (pour 6 personnes) !

Brochet - cuisson four - Beurre blanc

Brochet au beurre blanc cuit au four – Les Gourmandiz de Chloé

  •  Brochet au beurre blanc cuit au four
  • A faire : 1h30 environ / A cuire : 30mn
  •   1 brochet de 1,200 kg environ
  •   10 queues de persil
  •   2 oignons moyens
  •   400 g de beurre
  •   sel,poivre
  •   50 g d’échalotes
  •   2 dl de vin blanc sec
  •   le jus d’1⁄2 citron
  •   4 courgettes moyennes

                                                                            250 g de riz long grain  

Voici la bête

Brochet - cuisson four - Beurre blanc

Brochet cuit au four au beurre blanc – Les Gourmandiz de Chloé

Toutes mes excuses pour la qualité des photos, j’ai fais cette recette le soir assez tard, impossible pour moi d’attendre une journée de plus pour faire ce foutu poisson ! 

  • Videz et écaillez le brochet.

Âmes sensibles s’abstenir, c’est une des raisons pour laquelle la préparation a duré environ 1h30. Je n’avais encore jamais vidé de gros poisson tel un brochet et encore moins écaillé. Je crois même que mes seules expériences dans ce domaine sont dans le décorticage des crevettes. Enfin, heureusement que j’avais demandé conseil à mon poissonnier qui m’avait bien mise en garde contre les dents du-dit brochet car effectivement ça coupe bien ces petites bêtes là ! Pour écailler, j’ai commencé ma mission avec mon super couteau Tup de la mort qui tue, qui coupe super bien. Grande erreur ! A savoir que pour écailler il faut un couteau plat (le genre de couteau que je ne voyais utile que pour étaler ma pâte à tartiner, je leur ai donc trouver une nouvelle utilité!) et gratter petit à petit dans le sens inverse des écailles. Et, effectivement, cela fonctionne ! Il ne faut pas être pressée, mais ça fonctionne! Voici la bête vidée et rincée, je ne suis pas peu fière de moi pour cette première. 

Brochet vidé - cuisson four - Beurre blanc

Brochet cuit au four au beurre blanc – Les Gourmandiz de Chloé

  • Coupez les nageoires à l’aide d’une paire de ciseaux.    
  •      Lavez le poisson et séchez-le.
  •      Faites fondre 75 g de beurre, hachez le persil et détaillez les oignons en lamelles.
  •      Salez et poivrez le poisson puis le garnir avec le persil et les oignons coupés.

Il y avait un peu trop de farce, du coup j’ai tout mis en laissant déborder les oignons sur la plaque. A la fin de la cuisson, j’avais des petits oignons caramélisés, un vrai bonheur !

  •  Badigeonnez le poisson de beurre et le poser dans un lèche-frite. Le glisser à four moyen.
Brochet farci - cuisson four - Beurre blanc

Brochet cuit au four au beurre blanc – Les Gourmandiz de Chloé

Pour ma part, j’ai préchauffé mon four à 200°C et ai laissé cuire le brochet 25 mn. 

  • Pendant ce temps, faites cuire du riz dans une casserole d’1⁄2 l d’eau avec du sel et du poivre (15 min.).
  • Lavez les courgettes, divisez-les en quatre dans la longueur. Retirez les grains et coupez les en dés.
  • Faites revenir les dés de courgettes dans 100 g de beurre chaud et les mélanger au riz cuit.

J’aime bien le beurre mais malgré tout, j’ai trouvé que 100g ça faisait un peu beaucoup quand même !

  • Dans une petite casserole mélangez les échalotes hachées, le vin blanc, un peu de sel et de poivre blanc. Laissez réduire à feu moyen.

On arrive à ma partie préférée de la recette, le beurre blanc. J’adOre cette sauce. Et pour le coup, du beurre il y en a mais c’est ça qui est bon ! Pour la réduction, il faut qu’il reste environ  2 ou 3 cuillères à soupe de « liquide ». Et oui, ça peut prendre un certain temps… 

  • Fouettez le contenu de la casserole puis ajoutez le beurre très froid (225g) et coupé en petits morceaux.

Nous arrivons à l’étape critique de l’élaboration du beurre blanc. Il est INDISPENSABLE que le beurre soit très froid, quitte à le mettre au congélateur le temps que vous laissiez réduire. Ensuite, je vous conseille de mettre le tout à feu doux et d’incorporer petit à petit. Il faut que le beurre s’incorpore doucement sans fondre et former de la graisse liquide. Sinon c’est foutu !

  • Ajoutez un mince filet de jus de citron et placer la sauce dans une saucière.

Ou dans une thermos si vous souhaitez préparer cette sauce à l’avance mais il est impératif qu’elle reste chaude. Car malheureusement, le beurre blanc est une sauce qui ne se réchauffe pas. 

  • Servez le brochet disposé sur sa garniture.
Brochet - cuisson four - Beurre blanc

Brochet cuit au four au beurre blanc – Les Gourmandiz de Chloé

Brochet - cuisson four - Beurre blanc

Brochet cuit au four au beurre blanc – Les Gourmandiz de Chloé

Je pense que mon brochet était bien cuit, la peau était bien croustillante et elle s’est détachée toute seule. 

Par contre, bien que je me sois amusée avec la pince à épiler pendant un certain temps, c’est un poisson infesté d’arrêtes.
Le beurre blanc qui pour moi est une pure merveille, se marie très bien avec d’autres poissons et tout aussi bien avec les saints jacques. Hum….
This entry was posted in Plats.
%d blogueurs aiment cette page :